Lumière sur la sidra

Retrouvez, chaque semaine, le commentaire du rabbin Jacky Milewski

Pas trop loin !

 

Sur le verset de notre sidra « tu seras béni dans la ville », le Talmud (Baba Metsia 107a) propose deux explications parfaitement complémentaires. Selon le premier, le verset signifie : « Que ta maison soit proche de la maison de prière ». Le choix du lieu de vie implique bien sûr la question de la distance du domicile à la maison de prière. La choule ne doit pas être trop éloignée, on doit pouvoir y venir à pied, sans difficulté, le jour du Chabbat. Par ailleurs, le Maharal de Prague (‘Hidouché Agadot) explique notre passage aussi en termes de proximité avec D.ieu ; « Que ta maison soit proche de D.ieu », qu’elle en soit une résidence.

 

Selon le second commentaire, le verset signifie : « Que les toilettes se situent à proximité de ta table ». Le Maharal (ibidem) explique : que l’homme soit éloigné de toute bassesse, qu’il ne retienne en lui aucun mal, qu’au contraire, il cultive la propreté morale.

 

Nous le disions plus haut : les deux explications sont parfaitement complémentaires: l’une renvoie à « Fais le bien » et l’autre à: « Eloigne-toi du mal ! »

 

Voir tous les commentaires du rabbin Milewski