Calendrier

Lyon : Cérémonie en hommage à Mme Sarah Halimi (Z

Dimanche 25 mars 2018


Plusieurs centaines de personnes sont venues le dimanche 25 mars à la Grande Synagogue de Lyon qui avait organisé un office solennel la mémoire de Sarah Halimi, pour son Yahrzeit. Cette cérémonie avait le soutien du Consistoire Régional, du CRIF ARA, de la LICRA AURA, de la Loge B'nai B'rith Robert Lehman et Itzrak Rabin, de l'U.E.J.F. Lyon et de la radio Judaïca de Lyon. Marcel Dreyfuss a remercié les associations ainsi que les très nombreuses personnes présentes pour cet hommage.

 

En préalable, il a tenu à dire l'horreur ressentie après les attentats commis l'avant-veille par un Islamiste radical et la pensée partagée pour les trois premières victimes et leurs familles. Puis il a rendu un vibrant hommage au Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame pour son acte héroïque lui a coûté la vie !

 

Il a rappelé le calvaire de Sarah Halimi qui après avoir été torturée a été défenestrée par ce barbare. Il a également indiqué que son ami d'enfance Maître Alex Buchinger, administrateur du Consistoire Central, s'est battu pendant plus de 10 mois afin d'obtenir la circonstance aggravante d'antisémitisme.

 

Le Président Alain Sebban a également remercié le rabbin Malka à l'initiative de ce rassemblement et a indiqué que le sort de cette femme, médecin à la retraite, rappelle les heures sombres de la communauté juive française qui connait depuis plusieurs années un climat délétère et les assassinats de 11 personnes parce que juives !!

 

Il a également assuré que nos institutions se mobilisent pour demander avec force aux autorités d'assurer la sécurité de tous les citoyens, quelques soient leurs origines ou leur appartenance religieuse avant de conclure en disant " l'année de deuil s'achève, c'est le temps du recueillement, nos pensées vont   Sarah Halimi et à ses proches "

 

Nicole Bornstein, en déplacement au Camps des Miles avec des jeunes de religion et milieux différents a transmis un texte à Jean-Claude Walter V.P. de l'A.C.I. Tilsitt et membre du CRIF de bien vouloir lire ces quelques mots de solidarité.

 

En voici quelques extraits " En ce jour qui marque l'année religieuse du décès de Sarah HALIMI toutes nos pensées vont vers sa mémoire et le calvaire qu'elle a subi avant d'être assassinée par défenestration. Ceux qui commettent ces crimes ne sont pas des fous comme il est trop souvent avancé, ce sont des barbares, bras armé d'une idéologie parfaitement assumée " l'islamisme radical dont l'ennemi privilégié est le Juif " et de conclure en indiquant que la coïncidence temporelle qui nous fait faire ce soir un lien entre la mort de Sarah HALIMI par la main d'un terroriste et la mémoire des victimes de la Shoah nous rappelle, s'il en était besoin, qu'Amalek n'est pas mort. Zahor !

 

De son côté, Alain Blum a indiqué qu'il est fort inhabituel que la LICRA s'exprime dans une enceinte religieuse, mais que le combat contre l'antisémitisme fait partie de son ADN depuis plus de 90 ans. Il a indiqué que les actes antisémites représentent 32 % de la totalité des actes racistes pour une population juive qui ne compte pas plus de 1 % de la communauté nationale !

 

Lui aussi a rappelé cette terrible violence qu'a subi Sarah Halimi et qui a abouti à cet horrible drame, et de conclure en indiquant que la Licra est prête à agir en commun avec la communauté juive.

 

Après que le rabbin Elhadad ait récité des psaumes, le rabbin Malka a tenu à rappeler le devoir des juifs de se distinguer le 10 Nissan, à l'époque de la sortie d'Egypte et de nos jours également. L'agneau pascal sacrifié représentait le devoir de combattre la destinée astrologique en laquelle croyaient les Egyptiens. L'agneau c'est le dieu Amon ou le signe du bélier. Les juifs ne doivent pas se laisser imposer une pensée. Nous avons un devoir d'insubordination lorsque notre pensée est en danger, un devoir d'indépendance. Nous devons rappeler la mémoire de toutes les victimes, juives ou non juives, le Lieutenant-Colonel Beltrame, les victimes de Trèbes et notre devoir de hurler notre colère lorsque les médias taisent le meurtre de Murielle Knoll torturée et brulée à son domicile il y a 48 heures ! Les juifs, la France, le Monde ne doit plus tolérer de " victimes acceptables "

 

Le rabbin Elhadad a ensuite prononcé une prière pour l'élévation de l'âme de Madame Halimi, tuée pour la sanctification du nom divin, avant de respecter une minute de silence. La cérémonie s'est terminée par la lecture du Kaddish.





lyon cérémonie

Voir plus d'évènements