Calendrier

Partager   

Accident au cimetière de Pantin

Mercredi 29 mars 2017


Rappel des faits

Lundi 20 mars 2017 à 16 heures, un accident s'est produit dans l'enceinte du cimetière parisien de Pantin. Il concernait un véhicule conduit par un couple qui se rendait à une inhumation, et un camion des services municipaux de la Ville de Paris.??Le véhicule, n'ayant pas respecté une priorité, est entré en collision avec le poids lourd. Pour éviter la voiture, le chauffeur du camion a perdu le contrôle de son véhicule et a fini sa course dans la division 48 qui abrite des tombes juives. Treize tombes ont été dégradées.?


La police qui a procédé aux constats et aux relevés d'usage, délivrera un rapport circonstancié en début de semaine prochaine.??Dès que l'incident a été connu, le Président du Consistoire, en contact avec la Préfecture de Police et les services concernés de la Mairie de Paris, a demandé au président de la commission parisienne de la Hevra Kadisha de se rendre sur place pour constater les dégradations et vérifier la réalité des faits.???Le Service de Protection de la Communauté juive a confirmé la thèse de l'accident. Le Consistoire s’est assuré que les cercueils n’avaient pas été atteints et que toutes les familles concernées avaient été prévenues par les services municipaux.


Lors de sa rencontre lundi dernier avec le Premier Ministre, Bernard Cazeneuve, Joël Mergui a souligné l’hypersensibilité de la communauté juive sur la question de l’antisémitisme.






Le Grand Rabbin de France et le Grand Rabbin de Paris se sont rendus sur place


Le Lundi 27 mars, le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, s’est rendu au cimetière de Pantin aux abords du carré n°48, lieu de l’accident survenu le 20 mars dernier, accompagné du conservateur du cimetière. Il a lu des Tehilim, après avoir échangé avec de nombreux fidèles venus constater les dégâts.


A l’issue de sa visite, le Grand Rabbin s’est entretenu avec le Ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl, qui l’a assuré de sa solidarité avec la communauté juive et garantit qu’à l’issue de l’enquête de police, les réparations seraient effectuées dans les plus brefs délais.


Mardi 28 mars, le Grand Rabbin de Paris Michel Gugenheim s’est rendu lui aussi à la division 48 du cimetière de Pantin pour se rendre compte par lui-même de la situation et de ses implications halakhiques éventuelles.


Il a pu constater que seules des stèles ont été renversées et brisées, mais que les cercueils, enfouis profondément sous la terre, restaient bien protégés. Madame Komites, Adjointe à la Mairie de Paris, venue spécialement pour la circonstance, lui a fait part de son émotion, et l’a assuré que le nécessaire serait fait très rapidement pour la réhabilitation des stèles en accord avec les familles.


Un Mynian s’étant constitué spontanément grâce à des visiteurs venus également se recueillir sur les lieux, le Grand Rabbin a fait procéder à la récitation du Psaume 91 et du Kaddich.

Voir plus d'évènements