Calendrier

Partager   

Dîner républicain du CCJ 93

Lundi 20 mars 2017


Dîner républicain du CCJ 93

Dîner républicain du CCJ 93

Dîner républicain du CCJ 93

Dîner républicain du CCJ 93



Près de 300 personnes ont participé à la réception  le lundi 20 mars 2017 à l'Espace Lumière d'Epinay Sur Seine, organisée par le Conseil des Communautés Juives de Seine Saint Denis, à l'occasion de la nomination du nouveau Préfet, Monsieur Pierre-André Durand dans ce département.


Etaient présents, le Ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, le Grand Rabbin de Paris, Michel Gugenheim, le Président du Consistoire, Joël Mergui, le Président du CRIF, Francis Kalifat, le président du FSJU, Ariel Goldmann, le Président de l'UPJF, Claude Baruch, ainsi que Philippe Dallier, Sénateur Maire Président du Groupe d'amitié France Israël au Sénat, Pascal Popelin, Député, Président du Groupe d'amitié France Israël à l'Assemblée nationale, Meyer Habib, Député des Français à l'étranger, le Directeur académique, Mr Waissenberg, ainsi que les Présidents des CCJ des autres départements de l'Ile de France.


Les Sous-Préfets des circonscriptions et les Maires étaient entourés à leur table par les dirigeants des communautés juives et les chefs des écoles juives de leurs communes respectives.?Dans son intervention le Président du CCJ 93 Sammy Ghozlan a remercié le Maire de la Ville, Hervé Chevreau, pour son accueil. Il a rappelé que les actes antisémites les plus graves et les plus nombreux ont commencé dès l'an 2000. Ils ont été commis dans les villes du 93 engagées dans un "palestinisme" sans discernement (incendies de synagogues, agressions, insultes, etc.. )


Il a aussi salué le partenariat déconcentré engagé par le Conseil Général avec la Ville Israélienne d'Akko. Il a félicité les Maires qui ont jumelé leur ville avec une ville israélienne (Montreuil avec Modiin, Epinay avec Mevasserat Tsion, etc..)


Il a enfin dénoncé les conseils municipaux de La Courneuve, Saint Denis, Bagnolet, Aubervilliers, Stains qui font ou ont fait l'apologie du terrorisme en honorant un terroriste au motif qu'il est palestinien, ou encore, récemment la Mairie de Bondy, qui appelle au boycott pourtant illégal de l'Etat juif, suscitant les plaintes du BNVCA.


Dans sa réponse, le Préfet Pierre-André Durand, sensible à l'hommage qui lui a été fait, a cité les termes employés par le chef de l'Etat, "La France sans les Juifs n'est pas la France",  il  a engagé l'Etat qu'il représente à tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des personnes et des biens juifs du Département.


Voir plus d'évènements