Calendrier

La marche, ou la démarche, de Moché ! par le rabbin Jacky Milewski

Dimanche 02 octobre 2016


La sidra de Vayélekh s’ouvre ainsi : « Moché est allé, il prononça tous ces propos à l’adresse de tout Israël ». La Torah ne dévoile pas où Moché s’est rendu ! Rabbi Israël de Gour (Bet Israël V p. 159) explique que la Torah entend rappeler ainsi que la position de l’homme ne saurait être statique. Les enfants d’Israël doivent être en mouvement, c'est-à-dire toujours aspirer à s’élever et à progresser dans la Torah. Et cela, Moché l’a accompli même à la fin de sa vie.

 

Selon Rabbi Chemouel de Sokhatchov (Chem miChemouel Devarim p. 229), la marche en question est à comprendre en termes de démarche spirituelle. Moché « a pénétré dans le cœur d’Israël pour y faire entrer la faculté intellectuelle d’examiner d’un œil attentif le passé et l’avenir… ». Moché est entré dans le cœur des enfants d’Israël. C’est alors qu’il a pu leur parler. On comprend alors que dans le verset, l’expression « à l’adresse de tout Israël » est mise en facteur avec « il alla » et « il parla ».

 

En s’inspirant de ce commentaire, on peut ajouter que Moché marche au-devant de chaque génération juive pour lui parler. A chacune d’elles, il confie la mission et la vocation reçue au Sinaï. C’est « à tout Israël » que Moché s’adresse, quelques soient les siècles ou les contrées. Le message reste le même.

 

Enfin, dans sa traduction-commentaire en araméen, Yonathan ben Ouziel explique que Moché est allé « à la maison d’étude, au bet hamidrach ». Quand un juif s’en va, sans préciser où il va, c’est qu’il part pour étudier la Torah !


Voir plus d'évènements