Calendrier

Place des Vosges : Soirée Nathalie Zadje

Mercredi 19 décembre 2012


Soirée Nathalie Zadje




Le 19 décembre, l’équipe culturelle, sous la houlette du Rabbin O. Kaufmann et de C. Bochurberg, reçoit Nathalie Zajde pour débattre sur la question soulevée par le devenir des enfants juifs cachés pendant la guerre, afin d’échapper aux nazis, le vécu, la capacité d’adaptation, les contraintes, les décisions spontanées, les cicatrices de l’âme, subies par des enfants jetés dans la tourmente d’une guerre, dont ils n’étaient pas conscients, sinon par le ressenti viscéral d’un danger de mort auquel ils étaient exposés, le comportement des familles d’accueil, les Justes.

vosges

Nathalie Zajde, maître de conférences en psychologie à l’université de Paris VIII, membre de l’équipe d’ethnopsychiatrie du centre Georges Devereux, équipe dirigée par le professeur Tobie Nathan, a créé en France les premiers dispositifs de prise en charge psychologique des enfants cachés et descendants de survivants de la Shoah.

Enfants de survivants, Guérir de la shoah et Les enfants cachés en France, sont des ouvrages écrits et publiés par Nathalie Zajde, et c’est sur ce dernier que se porte le débat, objet de la conférence de ce jour.

La salle des conférences de la Synagogue de la place des Vosges est comble, les auditeurs sont attentifs et respectueux, Claude Bochurberg présente Nathalie Zajde, son action, son œuvre et lui passe la parole

Un exposé éclaire l’assistance, et l’on apprend que Boris Cyrulnik, Serge Klarsfeld, Saul Friedländer sont des enfants cachés, et l’on découvre la capacité de petits êtres à mentir pour survivre, le comportement peu glorieux de certaines familles d’accueil, le dévouement périlleux de familles d’accueil élevés au rang des Justes.

vosges


Les lèvres brûlent de questions impatientes, canalisées par Claude Bochurberg, des témoignages d’enfants cachés, Marcel Sztenjberg, Ginette Szapiro, puis celui de Sarah Wojakowski, qui fut sauvée, avec son jeune frère Joseph, par une famille modeste, (Marie et Georges Fricker et leurs enfants Micheline, Renée, Robert) mais riche d’une générosité et d’une intelligence du coeur incommensurables. Le Rabbin Olivier Kaufmann clôture l’événement par un parallèle soulevé par N. Zajde : Moïse, enfant caché.

vosges

Nathalie nous quitta non sans avoir dédicacé son livre : dédicaces originales : elle a voulu connaître l’histoire de chacun, et aucune des dédicaces n’était la copie d’une autre ! Démarche inhabituelle et touchante.

 


Voir plus d'évènements