Calendrier

Le Grand Rabbin de France et le Président du Consistoire au dîner du Crif


Le 33ème dîner du Crif s’est déroulé mercredi soir au Carrousel du Louvre en présence, comme chaque année de très nombreuses personnalités, parmi lesquelles une quinzaine de ministres, une vingtaine d’ambassadeurs, des élus et des représentants de la communauté juive française, dont le Grand Rabbin de France, le Grand Rabbin de Paris, le Président du Consistoire et plusieurs administrateurs du Consistoire.


Ce dîner du Crif était le premier pour le Président de la République Emmanuel Macron. Celui-ci a fait part de sa volonté de légiférer au niveau européen pour contraindre les opérateurs du net à retirer les contenus haineux en ligne. Une mission doit être créée pour combattre le racisme en ligne. Il répondait ainsi à Francis Kalifat qui souhaitait que les entreprises Internet "assument les mêmes responsabilités que les éditeurs de presse", soumis à un cadre juridique strict.


Suite à la longue liste d’incidents antisémites du quotidien dénoncés par le Président du Crif, Emmanuel Macron a désigné l'antisémitisme comme "le contraire de la République" et le "déshonneur de la France" et a promis une lutte implacable de l’Etat contre ce fléau.


Enfin, concernant la réédition des pamphlets antisémites de Céline, dont la maison Gallimard n’a pas abandonné le projet, le Président de la République a dit qu'il désapprouvait ce projet mais il s'est aussi dit "heureux que dans notre pays il puisse y avoir des éditeurs qui se posent cette question sans la purger" et que cela suscite un "débat adulte".


Discours du Président, Emmanuel Macron