Calendrier

L’intelligence juive, garantie de notre avenir, par Philippe Meyer*




La communauté juive de France est troublée, inquiète et révoltée face à une haine anti-juive qui, sous couvert d’antisionisme, conduit aujourd’hui à tuer des juifs parce qu’ils sont juifs. La communauté juive s’interroge sur son avenir même en France. Elle fait pourtant partie intégrante de la France, et a contribué à en écrire les plus belles pages de son histoire. « La France sans les juifs ne serait pas la France » rappelle à cet égard le Premier ministre Manuel Valls.


L’apport majeur des juifs à la France, à sa construction, à ses réussites, est incontestable, qu’il s’agisse de la culture, de la science, de l’économie, de la médecine, de la politique.  Les exemples venant des décennies et des siècles passés, jusqu’à nos jours, seraient trop nombreux pour être énumérés ici. Pas un jour ne se passe sans que ne soit publié ici un essai philosophique, là un roman captivant, ou là encore une analyse géopolitique ou un article scientifique, émanant d’intellectuels, d’écrivains, de penseurs ou de chercheurs juifs.


Nous n’en tirons ni gloire ni vanité, mais de la fierté et de l’exemplarité. Ces contributions à l’avancée de notre société, et plus globalement à l’avancée de l’Homme, sont le reflet de la richesse, des talents et de l’intelligence du Peuple juif dans son ensemble. Ce fameux « esprit du judaïsme » dont il est tellement question dans l’actualité, et si bien analysé et mis à l’honneur par Bernard-Henri Lévy.


C’est cette intelligence juive qui nous a permis à travers l’histoire de construire notre identité, notre Peuple et notre communauté, par la solidarité, l’entre-aide et la transmission. Faite de sensibilité, de questionnement et de mémoire, elle est le fruit de la mixité de nos origines, de la place centrale que nous donnons à la jeunesse, de l’importance première que nous accordons à l’étude des textes, de la nécessité qui a toujours été la nôtre de nous surpasser pour survivre.


C’est cette intelligence juive qui nous a permis de vaincre nos ennemis, qui la combattent depuis toujours avec la même haine, de tisser des liens étroits et durables avec nos alliés et nos amis, et de rester nous-mêmes. C’était vrai hier, et nous le rappelons tout au long de notre calendrier, de Pourim à Hannoucca, en passant par Pessah qui célèbre cette liberté retrouvée qui a fondé notre Peuple. C’est vrai aujourd’hui face aux fanatiques obscurantistes qui rêvent de notre disparition et de celle des valeurs démocratiques et humanistes que nous portons avec d’autres. Ce sera vrai demain. A l’instar de leurs sinistres modèles du passé, qu’il s’agisse des Pharaons, Hitler, Aman,  Amalek, et tant d’autres, ces nouveaux fanatiques anti-juifs ne parviendront pas davantage à réaliser leurs funestes desseins. Le Peuple juif continuera de vivre dans la joie et l’espérance. Pour citer les propos du Président du CRIF Roger Cukierman lors du dernier diner du CRIF du 7 mars, « Nous sommes un petit Peuple qui a traversé tant d’épreuves, tant de persécutions, mais qui n’a jamais cessé de jouer un rôle important dans l’évolution de la pensée, de la science et de la culture. (…) Nous sommes l’un des très rares groupes humains qui ait réussi à préserver sa singularité à travers les siècles ».


C’est cette intelligence juive qui nous a permis enfin de diffuser nos valeurs universelles de justice, d’éthique, et de fraternité pour être ce phare du monde qui éclaire, qui guide et qui alerte. Loin d’être l’objet de la moindre arrogance, elle nous oblige bien au contraire à davantage d’exigence pour nous-même et à un sens des responsabilités encore plus marqué dans le monde qui nous entoure.


Il est de notre responsabilité à tous, à la place qui est la nôtre, de tout faire pour protéger, développer, et transmettre cette intelligence juive, cet esprit du judaïsme, au sein de notre communauté, du Peuple juif tout entier et de la société, avec dignité et humilité. Ne l’oublions pas. C’est l’héritage de notre passé que nous ont légué nos parents. C’est la garantie de notre avenir, et de celui de nos enfants.


* Membre du Conseil du Consistoire de Paris