Calendrier

Endeuillés mais unis, debouts et solidaires


Au sortir de chabbat, j’ai pris connaissance avec une profonde douleur de la vague d’attentats perpétrés par des islamistes terroristes à Paris. D’Israël où je me trouve, je suis sous le choc comme toute la France et ses alliés.


Mes pensées et mes prières comme celles de la communauté juive vont d’abord vers les victimes, leurs familles et les témoins traumatisés et nous adressons aux blessés tous nos voeux de prompt rétablissement.


Le Consistoire s'associe à tous les efforts entrepris par la France et son gouvernement dans le cadre de sa lutte contre le djihadisme.


La haine contre les valeurs incarnées par la France et l’engagement de notre pays à combattre sans merci les idéologies dhjihadistes sont clairement les mobiles de ces actes de terreur qui s’inscrivent dans la même logique de guerre que les attentats de janvier dernier.


Comme tous nos concitoyens, nous ne cèderons pas à la peur ni à la division. La France est debout et j’ai confiance en l’issue du combat qu’elle mène au nom des valeurs universalistes et républicaines qu’elle porte avec courage.


Toutes les communautés juives françaises sont en deuil et le Consistoire les appelle à dédier tous leurs offices à la mémoire des victimes et au rétablissement des blessés.


Une minute de silence sera respectée dans toutes nos communautés à l’unisson de la communauté nationale ce lundi 16 novembre à midi.