Calendrier

Décès de Roger Hanin : cérémonie religieuse à la synagogue de Buffault


L’homme qui a immortalisé au cinéma français " Le Grand Pardon"  s’est éteint le 11 février dernier des suites d’une longue maladie.


Amoureux de son Algérie natale, Roger Jacob Levy de son vrai nom, a choisi de reposer à Alger aux côtés de son père dans le cimetière juif de Saint-Eugène, où il sera inhumé ce vendredi 13 février, en présence de sa famille, de nombreuses personnalités et du Président de la Commission Hévra Kadicha du Consistoire de Paris.  Jeudi 12 février, c'est en la synagogue Buffault, où des scènes du film le Grand Pardon furent tournées, que sa famille, ses amis, de nombreuses personnalités politiques et culturelles et la communauté juive ont rendu un dernier hommage en fin d’après midi à celui qui fut également le beau-frère du Président François Mitterand.



«  Il est important pour sa famille, pour ses enfants et petits enfants d’abord, mais aussi pour nous et pour tout notre pays de montrer que l’on ne doit pas - et que l'on peut-  ne pas  renoncer à être ce que nous sommes. Roger Hanin a marqué au plus haut niveau, le cinéma, la vie culturelle française sans renoncer pour autant à son identité juive. Au moment où les synagogues sont attaquées et les juifs pris pour cible, cette cérémonie religieuse prend un sens tout particulier " a déclaré le Président du Consistoire Joël Mergui.



Le Grand Rabbin de France Haïm Korsia, qui a conclu les prises de paroles des amis de Roger Hanin, a rappelé combien le souvenir d'un homme le garde vivant pour ceux qui l'ont aimé et jalonne de repères structurants les vies de ceux qu'il a influencé par son exemple, sa manière de vivre et son talent. Roger Hanin savait rire de tout et faire rire, un don rare qui témoigne d'une vraie générosité qui transparait dans sa filmographie et dont la fidélité à ses origines et ses amis étaient proverbiales.