Calendrier

Décès du Grand Rabbin Ovadia Yossef (zatsal)


C'est avec une infinie et profonde tristesse

que nous venons d'apprendre le décès de 



M. le Grand Rabbin Hagaon Harav 


Ovadia YOSSEF (zatsal)


Ovadia Yossef


C’est l’un des plus grands décisionnaires de notre époque, un Grand de la génération, qui nous quitte et laisse ainsi orphelines toutes les communautés juives à travers le monde.


Sa vie entière fut dédiée à la fixation et à la diffusion de la loi juive ainsi qu'à l’enseignement du Judaïsme. Ses innombrables conseils, sollicités par les fidèles comme par les plus grands rabbins, furent dispensés jusqu’au crépuscule de sa vie.


Le Rav Ovadia Yossef (zatsal) sera enterré ce soir à Jérusalem. 


Au même moment, afin de pouvoir tous nous recueillir et prier pour le repos et l’élévation de son âme, le Consistoire organise : 

une cérémonie exceptionnelle
ce soir, 7 octobre à 19h00
Grande Synagogue de la Victoire 
44, rue de la Victoire – 75009 Paris


Considéré comme le rabbin le plus influent d’Israël, le Grand Rabbin Ovadia Yossef, 93 ans, chef spirituel du parti Shass, est décédé ce matin à Jérusalem.

Né à Bagdad le 23 septembre 1920, il émigre à Jérusalem avec sa famille à l’âge de 4 ans. Durant son adolescence, il étudia à la Yeshiva Porat Yosef.

Réputé pour sa mémoire phénoménale et sa connaissance de la Halakha, il est rabbin à 20 ans. En 1947, il fonde la Yeshiva Ahavah VeAchvah au Caire et préside le Grand Tribunal rabbinique du Caire de 1947 à 1950, avant de retourner en Israël étudier dans le midrash Bnei Zion, dirigé par le Rav Tsvi Pessa’h Frank.En 1951, il publie un livre sur les lois de Pessah intitulé ‘Hazon Ovadia. Deux ans plus tard, il fonde la Yeshiva Or HaTorah, première de nombreuses autres yeshivot que le Rav a créés pour faciliter l’étude de la Torah aux Juifs séfarades.

Juge rabbinique à Jérusalem de 1958 à 1965, avant d’être nommé à la Cour d’appel suprême rabbinique à Jérusalem, il devient le rabbin séfarade en chef de Tel Aviv en 1968, poste qu’il occupe jusqu’en 1973, date à laquelle il est élu Grand Rabbin séfarade d’Israël, Rishon Letsion, en remplacement du Grand Rabbin Its’hak Nissim.

En 1970, le Rav Ovadia Yossef reçoit le Prix Israël des livres de Torah, après la publication de 5 volumes de son œuvre maîtresse Yabia Omer.Certaines des prises de position de Rav Ovadia Yossef ont considérablement influencé la vie politique israélienne. Il s’est notamment engagé aux côtés des Juifs d’Ethiopie: «Je suis arrivé à la conclusion que les Falashas sont des descendants d’une tribu d’Israël… et j’ai décidé qu’à mon avis les Falashas sont juifs », déclarait-il en 1973. En confirmant la judéité des Juifs d’Ethiopie, il a amorcé les célèbres opérations de sauvetage des années 1980 et l’autorisation, par le gouvernement israélien, de l’émigration des Juifs éthiopiens.

Le Grand Rabbin Yossef a également permis aux femmes des soldats disparus pendant la Guerre de Kippour de se remarier. Des études minutieuses, cas par cas, des jugements de diverses époques de l’histoire talmudique, ont amené le Grand Rabbin d’Israël à trancher. En quelques mois, des dizaines de femmes ont ainsi pu être libérées de leur statut d’agouna.

En 1984, l’année suivant la fin de son mandat de Grand Rabbin d’Israël, il crée et préside le Conseil des Sages de la Torah qui a conduit à la création du parti Shass.