Calendrier

Une soirée d’exception pour les communautés du 92

Elie Korchia, Président du CCJ 92 et Vice-président du Consistoire de Paris, avait réuni pour l’occasion les principaux responsables communautaires et de nombreux élus du département, réunis aux côtés de Pierre-Christophe Baguet, Député-Maire de Boulogne-Billancourt et de Joël Mergui, Président du Consistoire de Paris et du Consistoire Central.

Parmi les 600 personnes qui ont répondu présents, on notait un grand nombre de personnalités communautaires, parmi lesquelles le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, le Président du Crif, Richard Prasquier (qui était accompagné de Haïm Musicant et d’Ariel Amar), le Vice-Président du FSJU, Ariel Goldmann, le Grand Rabbin Alain Goldmann, des Vice-Présidents du Consistoire de Paris et du Consistoire Central comme Philippe Meyer, Michèle Rotman, Jack-Yves Bohbot et David Tibi ou encore le Secrétaire-Général de l’ACIP, Simon Marec, qui était accompagné de la Secretaire Generale Adjointe Péguy Lévy et des principaux chefs de services de l’ACIP.

Parmi les nombreux élus présents, on notait la présence du Ministre André Santini, Maire d’Issy-les-Moulineaux, de Jean-Christophe Fromentin, le Maire de Neuilly, ainsi que des Maires de Suresnes, Meudon, Fontenay aux Roses, Vanves ou encore Clichy…


Sans compter toutes les villes qui étaient représentées par un ou plusieurs membres de leur Conseil Municipal et les représentants du corps préfectoral. Dans son discours d’introduction, Elie Korchia a rappelé la genèse de cette nouvelle soirée prestigieuse organisée par le CCJ 92 à l’occasion de son dixième anniversaire, et a rappelé les actions récentes du CCJ 92 que ce soit au niveau de l’antisémitisme, de la Mémoire ou encore de l’attachement viscéral à l’Etat d’Israël, concluant son propos par une pensée émue pour Guilad Shalit, toujours emprisonné par le Hamas depuis bientôt 5 ans.. L’Ambassadeur d’Israël est intervenu sur la situation actuelle au plan politique et a souhaité remercier les communautés juives des Hauts-de-Seine pour leur profond soutien à l’Etat d’Israël ainsi que l’organisation de cette soirée en l’honneur d’Israël et de la Musique juive. Joël Mergui a ensuite tenu à féliciter le CCJ 92 et Elie Korchia pour l’organisation de cet événement. A l'occasion du centenaire de la synagogue de Boulogne-Billancourt et dans le contexte du débat sur la laïcité, il a rappelé que depuis la création du Consistoire nos synagogues ont toujours été un vecteur essentiel de l'intégration en France.


Enfin, le Député-Maire de Boulogne, Pierre-Christophe Baguet a tenu à exprimer sa joie d’avoir pu permettre l’organisation de ce concert au sein de cette belle salle du Carré Belle Feuille, tout en rappelant son attachement à la communauté juive et à l’Etat d’Israël.

Vint ensuite le concert tant attendu, qui a vu tout d’abord David Serero enchanter la salle avec un florilège de chants juifs du monde entier, d’un Violon sur le Toit à Yeroushalaïm Shel Zahav en passant par le célèbre chant américain Old Man River ou encore les chants d’origine russe Katioucha et Les Yeux Noirs…

Point d’orgue de ce concert mémorable, Lionel Stoléru, a présenté pour la première fois hors de Paris la Symphonie Juive qu’il a créée avec Madame Francine Aubin et l’Orchestre Romantique Européen, et a quitté l’estrade sous un flot d’applaudissements puisqu’une standing ovation de plusieurs minutes a salué sa prestation ainsi que celle des 40 musiciens présents sur scène.


Au sortir de ce grand et beau moment communautaire, dominé par la musique, le judaïsme et l’émotion, ce sont plus de vingt Présidents de communautés, ainsi que les différents responsables des grandes institutions juives qui discutaient avec tous les responsables politiques et représentants du département présents. Tous se sont dits particulièrement heureux et enthousiastes du déroulement de cette manifestation et de l’image très positive qui a été donnée de la communauté juive toute entière.