Textes Fondamentaux

Calendrier

Textes Fondamentaux

Adon Olam : Maître de l'Univers
Chéma
Dix Commandements
Kaddich
Treize articles de foi (Rabbi Moshé ben Maïmon, dit Rambam ou Maïmonide)



Adon Olam : Maître de l'Univers


Maître de l'Univers qui a régné avant que rien ne fût créé

Lorsque par sa volonté tout s'accomplit, Il fut proclamé Roi

Et quand tout aura cessé d'être, Lui seul régnera avec gloire

Il fut, Il est, Il sera toujours, avec Majesté

Il est unique, et sans second qu'on puisse Lui comparer ou Lui adjoindre

Il est le premier et Il est le dernier, pour toute matière et pour toute forme.

Sans commencement, sans fin, à Lui la force et le puissance

Sans mesure et sans image, sans changement et sans substitut

Sans association et sans division, suprême en force et en vaillance

Il est mon Dieu, mon libérateur vivant et le rocher de mon refuge, à l'heure de l'adversité,

Il est mon étendard er mon recours. Il me tend la coupe le jour où je l'invoque

Il soigne et Il guérit, Il éclaire et Il est le secours.

Dans sa main, je confie mon âme, quand je m'endors et quand je m'éveille

Et, avec mon âme, mon corps. Dieu est avec moi, je suis sans crainte

Que dans son sanctuaire, mon âme se réjouisse. Qu'il envoie rapidement notre Messie

Et alors nous chanterons dans la sainte Maison. Amen, Amen, Nom Redoutable.



Chéma

Le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est Un !

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute âme et de tout ton pouvoir.

Ces paroles que Je t'impose aujourd'hui, seront gravées dans ton coeur.

Tu les enseigneras à tes enfants, et tu t'entretiendras, dans ta maison, et sur ton chemin, en te couchant et en te levant.

Tu les attacheras comme symboles sur ton bras et les porteras en fronteau entre tes yeux.

Tu les inscriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

(Deutéronome, VI, 4-9)



Dix Commandements

I. Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir d'Egypte, de la maison d'esclavage.


II. Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi. Tu ne te feras pas d'idole, ni une image quelconque de ce qui est en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux au-dessous de la terre. Tu ne te prosterneras pas devant elles, tu ne les adoreras pas ; car c'est Moi l'Eternel, ton Dieu, je suis un dieu jaloux, qui tient compte du crime des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération, pour ceux qui m'offensent; et, qui étend ma bienveillance à la millième génération, pour ceux qui m'aiment et observent mes commandements.


III. Tu n'invoqueras point le nom de l'Eternel, ton Dieu, à l'appui du mensonge ; car l'Eternel ne laisse pas impuni celui qui invoque son nom pour le mensonge.


IV. Pense au jour du Chabbat pour le sanctifier. Durant six jours tu travailleras et tu t'occuperas de toutes tes affaires ; mais le septième jour est la trêve de l'Eternel ton Dieu : tu n'y feras aucun travail, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, mâle ou femelle, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes murs. Car en six jours l'Eternel a créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils renferment et Il s'est reposé le septième jour ; c'est pourquoi l'Eternel a béni le jour du Chabbat et l'a sanctifié.


V. Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que l'Eternel ton Dieu t'accordera.


VI. Ne commets pas de meurtre.


VII. Ne commets pas d'adultère.


VIII. Ne vole pas.


IX. Ne fais pas de faux témoignage contre ton prochain.


X. Ne convoite pas la maison de ton prochain. Ne convoite pas la femme de ton prochain, son esclave ni sa servante, son boeuf ni son âne, ni rien qui est à ton prochain."

(Exode XX, 2-17)



Kaddich

Rite ashkénaze

Yisgadal veyiskadach chemé rabo, beolmo di vero khiroussé, veyamlikh malkhoussé be’hayékhon ouveyomékhon ouve’hayé dekhol bess yisroël, baagolo ouvizman koriv, veïmrou omen.

Yehé chemé rabo mevorakh leolom ouleolmé olmayo, yisborakh veyichtaba’h veyispoar veyisromam veyisnassé veyishadar veyissalé veyishalal chemé dekoudcho, berikh hou leélo min kol birkhosso vechirosso, touchbe’hosso vené’hémosso, daamiron beolmo, veïmrou omen.

Al yisroël veal rabonon veal talmidéhon, veal kol talmidé salmidéhon veal kol mon deoskin beoraysso di veasro hodèn vedi vekhol assar vaassar, yehé lehon oulekhôn chelomo rabo, ‘hino ve’hisdo vera’hamin ve’hayin arikhin oumezono revi’ho oufourkono min kodom avouhon di vichemayo (vearo), veïmrou omen.

Yehé chelomo rabo min chemayo ve’hayim olénou veal kol yisroël, veïmrou omen.

Ossé cholom bimromov hou yaassé cholom olénou veal kol yisroël veïmrou omen.


* * *

Rite sépharade

Yitgadal veyitkadach chemé raba, bealma di vera khirouté, veyamlikh malkhouté veyatsma’h pourkané vikarèv mechi’hé, be’hayékhon ouvéyomékhon ouve’hayé dekhol bet yisraël, baagala ouvizman kariv veïmrou amen.

Yehé chemé raba mevarakh lealam oulealmé almaya, yitbarakh veyichtaba’h veyitpaar veyitromam veyitnassé veyithadar veyitalé veyithalal chemé dekoudcha, berikh hou leéla min kol birkhata vechirata, tichbérata vené’hémata, daamiran bealma. veïmrou amen

Al yisraël veal rabanan veal talmidéhon veal kol talmidé talmidéhon deyatvin veaskin beoraïta kadichta di veatra haden vedi vekhol atar veatar yehé lana oulehon oulekhon chelama ‘hina ve’hisda ve’hayé arikhé oumézoné revi’hé vera’hamé min kodam élaha maré chemaya veara, veïmrou amen.

Yehé chelama raba min chemaya ‘hayim vessava vichoua vené’hama vechézava ourfoua oug’oula ousseli’ha vekhapara veréva’h vahatsala, lanou oulekhol amo yisraël, veïmrou amen.

Ossé chalom bimromav hou bera’hamav yaassé chalom alénou veal kol amo yisraël veïmrou amen.



Treize articles de foi (Rabbi Moshé ben Maïmon, dit Rambam ou Maïmonide)

Ce texte est inauguré par la formule : ani maamin béémouna chéléma : "Je crois d'une foi parfaite…"

  1. Que le Créateur, béni soit Son nom, est le seul créateur et le seul guide du monde.

  2. Que le Créateur, béni soit Son nom, est unique.

  3. Que le Créateur, béni soit Son nom, ne possède aucun corps, ni aucune forme corporelle.

  4. Que le Créateur, béni soit Son nom, est le Premier et le Dernier.

  5. Que le Créateur, béni soit Son nom, est l'unique objet de nos prières, et nul autre.

  6. Que les propos des Prophètes sont Vérité.

  7. Que la prophétie de Moïse, notre maître, sur lui la paix, est vraie, qu'il est et reste le père de tous les prophètes.

  8. Que la Torah que nous possédons est celle transmise à Moïse, notre maître, sur lui la paix.

  9. Que cette Torah ne sera pas changée contre une autre loi ou doctrine.

  10. Que le Créateur, béni soit Son nom, connaît l'œuvre de l'Homme et ses pensées secrètes.

  11. Que le Créateur, béni soit Son nom, récompense le juste et punit le méchant.

  12. Que le Messie (Machiah) viendra, et bien qu'il tarde à venir, je crois en sa venue.

  13. Que les morts ressusciteront, selon la volonté du Créateur, béni soit Son nom.